L'actualité est ce qu'elle est, il n'empèche que la nature s'en moque et trace sa route.

J'ai décidé de la suivre en cousant de petits présents.

Tout d'abord, j'ai fait quelques poupées waldorf, je sais désormais pouquoi j'avais arrété: c'est loooong.

Mais je suis contente du résultat, ma petite poupée est à mon goût.

Enportée par mon élan, j'en ai cousue une autre, et encore une autre qui n'est pas encore terminée.

Poupée waldorf 2

J'ai ensuite utilisé le tutoriel de Merci Giroflée, pour faire des petites pochettes fleuries.

La principale difficulté de ce confinement étant de trouver des projets compatibles avec ce que l'on a dans nos armoires. (qui débordent pourtant!)

Ici pas de surprise, il suffit d'avoir de grosses chutes de tissu, moletton et de quoi fermer la pochette. (cela peut se faire avec des liens, des pressions ou des attaches cartables comme préconisé)

pochette merci giroflée

 Comme vous pouvez le constater, j'ai continué sur ma lancée et j'en ai cousu 4.

Le magnifique lin gris est une récupération d'une jupe cousue en son temps par Enora (Blog l'Eté en hiver, que je ne retrouve plus) pour ma fille.

Rien ne se perd...

Les fleurs viennent de mon jardin, preuve que la nature poursuit son chemin, avec ou sans nous.

Je suis preneuse de vos idées coutures / crochet / bricolage avec de la récup, étant infirmière, je continue à travailler, mais ai bien besoin de me changer les idées le soir venu.

Merci, et merci de rester chez vous à bricoler, coudre, lire...mais respecter le confinement.